Essai: Skoda Octavia Combi 1.0 TSI: le charme en plus

octavia_combi_011

Le temps file. On en est déjà à la quatrième génération de l’Octavia dont la première apparition remonte à 1996, ce qui ne nous rajeunit pas. Plus grande que celle qu’elle remplace, elle améliore ainsi ses points forts (espace habitable et volume de chargement) tout en se montrant à son avantage pour ce qui est de sa plastique mais également en apportant pas mal de nouveautés au niveau des technologies embarquées. On peut d’ores et déjà parler de réussite même si celle-ci a un prix!

octavia_combi_014

On ne peut pas le nier, les lignes des dernières Skoda ont encore franchi une étape en termes d’attractivité. Tout en gardant des formes simples et pas trop tourmentées, ce qui n’est pas le cas d’autres marques du groupe Volkswagen, elles parviennent à se distinguer de la production ordinaire en jouant notamment sur le dessin très travaillé des éclairages (merci la technologie LED). Cela reste bien évidemment une carrosserie de break classique visant avant tout à maximaliser les volumes mais le tout présente bien et pourrait presque faire naître le désir. En atteignant les 4,69 m, la nouvelle Octavia Combi est 22 mm plus longue que sa devancière, et avec une largeur de 1,83 m, elle s’élargit de 15 mm pour offrir un empattement de 2,69 m. Et puis les déménageurs en herbe seront heureux d’apprendre que le volume du coffre de ce break a encore gagné 30 l pour atteindre un total de 640 l!

octavia_combi_016

J’aime bien

Avec son tableau de bord à plusieurs niveau et son volant à deux branches, la Skoda Octavia Combi propose un intérieur totalement renouvelé qui se traduit par des matériaux originaux, un éclairage d’ambiance LED mais également un affichage tête haute (750€), une première chez la marque tchèque disponible avec la finition Style. Les sièges sont parfaitement dessinés et confortables, ils cadrent parfaitement avec la philosophie de l’auto axée sur le confort. Dès le second niveau de finition, c’est le système d’infodivertissement haut de gamme (Clever) Columbus de 10″ que l’on retrouve à bord et celui-ci peut désormais afficher les cartes du système de navigation avec un niveau de zoom différent de celui du Virtual Cockpit. Ce dernier est désormais doté d’un écran de 10″25 et il se montre désormais encore plus facile d’utilisation. Le conducteur peut choisir parmi quatre configurations différentes (Basic, Classic, Navigation et Driver Assistance Systems) et sélectionner le contenu souhaité à l’aide des commandes du volant multifonction.

octavia_060

Plutôt malin

Au train où vont les choses, on finira, nous pauvres européens, au volant de voitures dignes de pays en voie de développement. On pourrait le penser en constatant qu’il n’y a qu’un petit 1.0 essence sous le capot de cette nouvelle Octavia Combi. Il dispose de 110 ch et d’un couple de 200 Nm et figurez-vous qu’il se révèle plutôt à l’aise pour les déplacements quotidiens sans passagers et sans utiliser le grand volume du coffre. La voiture est plutôt légère puisque Skoda annonce une masse de 1268 kg. Nous n’avons pu parcourir que 295 km mais cela nous a permis de signer une consommation moyenne de 7,0 l/100 km en fréquentant essentiellement des grands axes très roulants pour une autonomie intéressante de 700 km. Parmi les équipements proposés, on trouve encore une climatisation à trois zones, des vitres latérales acoustiques ou encore des sièges ventilés et massant.

octavia_combi_009

J’aime moins

Difficile de lui trouver de gros défauts à cette Octavia 2020 mais nous pointerons néanmoins deux-trois détails qui nous ont irrités comme les commandes du volant qui manquent de logique. On a changé plusieurs fois l’aspect du combiné en cherchant la consommation moyenne qui n’est finalement affichée que sur l’écran central. A contrario, celui-ci permet d’accéder rapidement aux menus désactivant les aides à la conduite trop souvent intrusives. Si elles sont au nombre de quatre, les seules prises USB-C et l’absence de prise 12v limitent la facilité de connectivité à des appareils très modernes. Dommage.

octavia_combi_034

Pourquoi je l’achète

Très bien dessinée, parfaitement finie, technologiquement à la pointe, la Skoda Octavia Combi n’a réellement plus rien à envier à ses cousines du groupe. Le compromis confort/tenue de route est des plus réussis même si nous avons regretté l’absence du Driving Mode Select (Pack Dynamic à 610€) qui laisse le choix entre des modes de conduite différenciés. Enfin cette nouveauté conserve l’esprit Simply Clever cher à la marque avec deux poches de rangement pour smartphone dans les dossiers des sièges, de nouveaux filets de coffre SigmaQuick ou encore le pack Sleep optionnel et une brosse à neige dans le compartiment de rangement de la porte.

octavia_combi_047

Pourquoi je ne l’achète pas

Affichée à 31.700€ dans cette finition, cette Skoda Octavia Combi exige son comptant d’euros. Et même si les options et les packs demeurent accessibles, on ne pourra s’empêcher d’y puiser pour personnaliser sa voiture. Sachez quand même que pour l’instant, on peut gagner 7.435€ de remises entre le chèque salon, le remise conseillée et le bonus série spéciale. Et puis ces systèmes d’assistance intrusifs nous rendent dingues, à l’image d’un témoin d’alerte signalant l’impossibilité d’utiliser l’un des systèmes à cause de la pluie et de l’obscurité, par un gong retentissant sans arrêt… Aaaaaargh!

octavia_combi_021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s