Essai: Cupra Formentor 1.5 TSi 150 DSG7: votre attention s’il vous plaît!

Lancé en 2020, le Formentor est le premier modèle développé spécialement pour cette toute jeune marque. Nous l’avons découvert avec sa motorisation la plus modeste, le 1.5 TSi 4 cylindres de 150 chevaux, accompagné de l’inévitable boîte DSG à 7 rapports. Difficile de s’enthousiasmer dès lors sur son caractère sportif mais cela ne le rend pas inintéressant pour autant.

CUPRA-Formentor-e-Hybrid_19_HQ

Avec ses lignes tendues et râblées, le Cupra Formentor fait mouche et avouons que l’on a surpris pas mal de regards interrogateurs pointés vers notre fier destrier. Il faut dire que les modèles de la jeune marque ibérique ne courent pas les rues et demeurent ainsi des curiosités pour les amateurs d’automobile. Son bouclier avant agressif, bardé d’ouïes de ventilations et de lamelles aérodynamiques fait son effet, ses flancs ondoyants surlignés par les bas de caisses et les arches de roue gris et sa face arrière anguleuse lui donnent beaucoup de caractère. On pense immédiatement au Ford Puma comme principal concurrent même si les fans d’Allemandes hors de prix citeront également le BMW X2 et l’Audi Q3 Sportback, pourtant à nos yeux moins dynamiques.

A l’intérieur, on retrouve le design des derniers produits du groupe au niveau des écrans alors que le tableau de bord, identique à celui de la Seat Leon, tente de donner le change avec des surpiqûres sur le haut revêtu façon cuir, et des touches d’orange sur le volant et les aérateurs. La position de conduite n’est pas trop haute si vous choisissez les réglages les plus bas des sièges mais très vite, on en vient à regretter les bons vieux boutons remplacés, ici aussi, par des commandes tactiles sur l’écran. Le volant est agréable à manipuler.

CUPRA-Formentor-e-Hybrid_22_HQ

J’aime bien

Bien tenu, ferme sans excès même s’il est simplement équipé de l’amortissement passif, le Formentor joue les gros karts avec un roulis très contenu. C’est plutôt agréable quand la route est sèche et l’allant volontaire du quatre cylindres essence de 150 ch permet de doubler en toute sécurité. Malgré une direction plutôt incisive, le Formentor n’affiche pas l’agilité d’un Ford Puma et, aussi douce soit-elle, sa boîte à double embrayage DSG s’avère soit trop calme (mode Confort), soit trop agitée (Sport). Mais on en vient à désirer un peu plus de puissance pour profiter au mieux d’un châssis bien conçu et d’une posture sur la route qui devrait apporter pas mal de plaisir à l’amateur de dynamisme.

CUPRA-Formentor-e-Hybrid_23_HQ

Plutôt malin

Ce Cupra Formentor nous emmène loin sans fatigue grâce à une insonorisation assez soignée et un confort acceptable, même si la fermeté de la banquette arrière est immanquable. Affichant le même gabarit qu’un 3008 (4,45 m), le Formentor est généreux en espace de vie, notamment à l’arrière. Enfin, le volume du coffre peut paraître décevant (290 l. mini sous tablette) mais il propose un plancher relevable et des tirettes facilitant le basculement des dossiers. La visibilité est plutôt bonne et l’assistance de divers capteurs vient en renfort lors des manœuvres de stationnement.

CUPRA-Formentor-e-Hybrid_37_HQ

J’aime moins

Une nouvelle fois, on retrouve l’intérieur complètement digitalisé des produits estampillés Volkswagen et c’est bien dommage. Certes, ma fille adolescente s’y retrouve en moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire et ses doigts semblent magiques à côté des miens qui pataugent lamentablement sur l’écran central, mais l’acheteur de ce Cupra Formentor n’a pas 17 ans. Et la pénurie actuelle des semi-conducteurs ne devrait-elle pas inciter certaines marques à faire un pas en arrière et remettre quelques bons vieux boutons sur leur tableau de bord?

Pourquoi je l’achète

Sans révolutionner le genre du crossover dynamique, le Cupra Formentor apporte néanmoins sa pierre à l’édifice en soufflant un certain vent de fraîcheur et d’originalité. Ses lignes sont réussies et il suffit de voir le nombre de regards lancés à notre encontre pour comprendre qu’il fait mouche. Alors oui, il y a bien une certaine rareté qui rend l’engin attirant mais on peut également ajouter que ce modèle d’accès possède de bien belles qualités à commencer par un prix d’achat raisonnable de 32.760€. Son confort surprend de la part d’un engin mettant en avant une certaine fougue.

CUPRA-Formentor-e-Hybrid_07_HQ

Pourquoi je ne l’achète pas

Pour l’amateur d’engin un peu exclusif qui n’exigent pas d’y laisser sa chemise, le Cupra Formentor 1.5 TSi est idéal. Mais il faudra composer avec une ergonomie caricaturale (tout tactile) et un dynamisme entre deux chaises. Avec l’envie d’avoir plus de puissance pour profiter des excellents trains roulants mais l’assurance de conserver un confort plus que correct et des chiffres de consommations pouvant rester raisonnables si, contrairement à votre serviteur (moyenne personnelle de 8,7 l/100 km), vous n’essayez pas de titiller constamment la mécanique. Il faudra aussi apprécier les touches cuivrées caractéristiques des modèles Cupra. (Les photos illusttrant cet article ne sont pas celles du 1.5 TSI mais du e-Hybrid de 245 ch)

CUPRA-Formentor-e-Hybrid_03_HQ

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s