Essai: Opel Mokka 1.2T 130 AT8: crise identitaire

En attendant l’arrivée imminente de la nouvelle Opel Astra, c’est bel et bien le Mokka qui représente le mieux l’avenir de la marque au blitz passant inévitablement par un partage des composants avec ses cousins français. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela réussit plutôt bien au plus petit des SUV Opel qui propose des lignes très modernes et un habitacle qui ne l’est pas moins.

2972057-by8jt10o8r

Lorsque l’on compare le Mokka précédent et celui-ci, on a l’impression qu’un gouffre de plus d’une décennie les sépare. On passe d’un véhicule destiné aux pensionnés à un SUV visant un public bien plus jeune. Sa teinte bicolore et ses touches de couleur dans l’habitacle (selon les finitions) apportent un vrai coup de fraîcheur à l’ensemble et que dire de l’habitacle qui a fait définitivement une croix sur les intérieurs très typés des Opel.

2972078-7f9f6lmcug

J’aime bien

Tous les goûts sont dans la nature et cela ne plait peut-être pas à tout le monde mais avouons que le design des dernières Opel est assez réussi. La face avant verticale et sa signature lumineuse inédite tapent dans le mille et lui donne un look de concept-car. Le capot noir et nervuré de la GS-Line, les ailes larges, les feux arrière affinés et la double sortie d’échappement participent à son dynamisme. L’assise est basse et très proche de celle d’une berline, ce qui pourrait déplaire à certains mais qu’on a adoré. Une fois installé, on est entouré par deux immenses écrans. Au centre, on retrouve le système multimédia PSA d’ancienne génération. Son graphisme a vieilli mais il demeure aisé à utiliser grâce aux boutons physiques situés de part et d’autre de la molette centrale.

2972051-o4jn0y1bso

Plutôt malin

Plutôt placide à bas régime, le 3 cylindres 1.2 Turbo ne rechigne pas à grimper dans les tours et à offrir alors un tempérament inattendu. Lorsque le turbo entre en action, il n’y a plus de doutes sur la présence des 130 chevaux! C’est vif et joyeux, cela participe au ressenti positif que l’on ressent au volant de ce petit SUV finalement plutôt dynamique. On rêve d’une version énervée au châssis plus rigide et au moteur boosté à 200 ch pour aller taquiner le Ford Puma ST.

MokkaSRi_details-044

J’aime moins

On se montrera moins convaincus par l’habitabilité aux places arrière et leur luminosité. Le Mokka paye sans doute là son apparence de concept-car. Et démontre qu’il s’adresse avant tout à des couples sans enfants ou alors en bas-âge. A condition qu’ils ne déménagent pas toute leur maison lors de leurs déplacements parce que le coffre n’est pas des plus généreux avec 350 litres disponibles.

2972063-b81j79225i

Pourquoi je l’achète

Doté d’une forte personnalité, le Mokka replace subitement Opel dans les marques qui attirent. Une gageure lorsqu’on sait d’où elle vient. Mais les stylistes de la marque à l’éclair semblent avoir visé juste et le petit 1.2 Turbo d’origine PSA assure un travail assez impressionnant qui souligne la bonne mise au point du châssis. Les amateurs de technologie apprécieront les deux écrans intérieurs formant le Pure Panel, de respectivement 12 pouces et 10 pouces, totalement orientés vers le conducteur. Au moment de passer à la pompe, on a calculé une moyenne de 7,5 l/100 km sans avoir, comme toujours, veillé spécialement à celle-ci.

MokkaSRi_details-032

Pourquoi je ne l’achète pas

On apprécie souvent de conduire les versions les plus puissantes et les mieux équipées que les importateurs mettent à notre disposition mais il faut avouer que ce même 1.2 T en version 100 ch assure déjà favorablement le travail. Affiché à 22.950€ en version d’accès, il n’est disponible qu’en boîte manuelle à 6 rapports. Si vous vous laissez séduire par la boîte automatique à 8 rapports d’origine française, il vous faudra vous acquitter de 26.000€ dans la finition la moins chère. Parmi la concurrence, on citera en premier le Peugeot 2008 affiché à 23.100€ dans sa version d’accès, le Renault Captur à 22.525€ ou encore le Ford Puma à 21.250€ mais avec 95 ch seulement. Dans ce bilan final, on rappellera l’habitabilité arrière et le volume de coffre juste satisfaisant qui font du Mokka un SUV compact réservé à deux personnes…

2972054-loy8iffwuu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s