Essai: Mercedes C220d Break: C.. elle qu’on aime

Désolé pour les amateurs de plastique made in USA à 4 roues ou de chinoiseries automobiles inconnues au bataillon mais on ne peut s’empêcher de se sentir chez soi en s’installant à bord d’une Mercedes. Avec son gabarit raisonnable, la nouvelle C break séduit d’autant plus que ses lignes modernes sont d’une simplicité désarmante face à des concurrentes qui ne cessent de se couper les lignes en 4 lorsqu’il s’agit de tirer un trait du capot avant à la lunette arrière.

Mercedes-Benz C 300 d T-Modell, Meet Mercedes @ Immendingen 2021

Mercedes-Benz C 300 d Estate, Meet Mercedes @ Immendingen 2021

Alors oui, on peut lui reprocher de ne pas assez se démarquer de sa devancière ou des autres modèles de la gamme actuelle mais avouons que la Mercedes Classe C est une réussite qui devrait de plus parfaitement vieillir. On n’en dira peut-être pas autant de son équipement intérieure totalement digitalisé mais il faut, là aussi, avouer que l’habitacle est parfaitement dans l’air du temps. Désormais, tout se passe de manière tactile via la grande tablette centrale inspirée de ce que l’on a découvert dans la dernière Classe S. Pas mal comme référence.

Mercedes-Benz C 300 d T-Modell, Meet Mercedes @ Immendingen 2021

Mercedes-Benz C 300 d Estate, Meet Mercedes @ Immendingen 2021

J’aime bien

Si on nous avait dit un jour que retrouver un Diesel sous le capot nous donnerait le sourire, pas sûr que nous y aurions cru. Et pourtant. Le 2.0 4 cylindres de 200 ch est un compagnon de voyage absolument parfait. Discret, peu gourmand, il nous rappelle avec bonheur que l’on n’a rien fait de mieux pour avaler des bornes en toute sérénité. D’autant que Mercedes signe une copie parfaite en termes de compromis confort/comportement. La finition AMG de notre voiture d’essai (70% des ventes) lui assurait une parfaite assise sur la route même si les pneus peu épais renvoyaient à l’occasion des chocs inconvenants sur mauvais revêtement.

Mercedes-Benz C 300 d T-Modell, Meet Mercedes @ Immendingen 2021

Mercedes-Benz C 300 d Estate, Meet Mercedes @ Immendingen 2021

Plutôt malin

Difficile de le voir à l’œil mais la Classe C break 2021 a grandi de 5 cm et cela se traduit par un gain de 30 litres en volume de chargement pour atteindre 490 au total. Ses formes régulières le rendent totalement exploitable et il propose même 1510 l en volume maximal ce qui en fait le plus généreux dans sa catégorie. Comme il s’est allongé, le break allemand propose un espace plus agréable aux passagers arrière qui pourront profiter, eux aussi, d’une finition particulièrement soignée.

Mercedes-Benz C 300 d T-Modell, Meet Mercedes @ Immendingen 2021

Mercedes-Benz C 300 d Estate, Meet Mercedes @ Immendingen 2021

J’aime moins

On peut comprendre que les amateurs de Mercedes à l’ancienne soient déboussolés en montant à bord face à cette profusion d’écrans mais sincèrement, on jongle rapidement avec les boutons du volant pour afficher les différents menus. Par contre, on regrettera l’absence de prises USB-A qui oblige à opter pour un adaptateur d’autant que la prise 12v se situe aux places arrière.

Mercedes-Benz C 300 d T-Modell, Meet Mercedes @ Immendingen 2021

Mercedes-Benz C 300 d Estate, Meet Mercedes @ Immendingen 2021

Pourquoi je l’achète

Sincèrement, on ne lui a pas trouvé de gros défauts à cette Classe C break. Au contraire, on se dit qu’on n’a encore rien fait de mieux pour voyager sereinement sans consommer des litres de carburant inutilement. Position de conduite parfaite, finition aux petits oignons, équipement technologique à la pointe, moteur coupleux et discret, on avale les bornes sans fatigue et sans stress. On oublie la boîte de vitesses, parfaitement en phase avec le reste de la mécanique, les freins répondent toujours à nos sollicitations, quel que soit le relief ou l’angle des virages… Certes, cela coûte un bras de rouler en voiture étoilée en finition AMG mais qu’est-ce que c’est gratifiant!

Mercedes-Benz C 300 d T-Modell, Meet Mercedes @ Immendingen 2021

Mercedes-Benz C 300 d Estate, Meet Mercedes @ Immendingen 2021

Pourquoi je ne l’achète pas

Affichée à 55.539€ en AMG Line sans avoir coché le moindre pack d’options, la C220d exige un fameux effort financier mais c’est une constante chez Mercedes et comme toujours, on sait que c’est la première mise qui coûte le plus cher. Après, on peut profiter d’une valeur de revente élevée même si le Diesel n’est malheureusement plus une garantie à l’heure actuelle. Même si son confort n’est plus égal à ce que nous connaissions avec les Benz du siècle dernier, elle possède de bien belles cartes pour ébranler plus que sérieusement la concurrence.

Mercedes-Benz C 300 d T-Modell, Meet Mercedes @ Immendingen 2021

Mercedes-Benz C 300 d Estate, Meet Mercedes @ Immendingen 2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s