Exclusif: M-Sport construit une Panda 4×4 WRC ultime… pour un client

Il faut croire que les ingénieurs employés chez M-Sport, l’équipe qui engage les Ford Fiesta en WRC, ne sont pas assez occupés par le développement de la future Puma WRC attendue en 2022. Qu’est-ce qui nous fait dire cela? Cette annonce et ces quelques photos d’un délire appelé « Pandamonium » ou une l’appelation d’une Panda détonnante capable d’affronter les pistes du Championnat du monde des rallyes.

d30add8e-3e1e-7121-aad5-aeb6f843da2e

Le client avait donné carte blanche à l’équipe de Matthew Wilson et la demande était on ne peut plus claire: créer une Panda adaptée à la discipline qui soit vraiment une production unique en son genre. M-Sport est logiquement parti d’une Fiat Panda standard pour initialiser ce projet délirant. Après des mois de conception et de fabrication minutieuses, elle est sortie des ateliers de Dovenby Hall, transformée en véritable bête de course, prête à affronter des épreuves spéciales sur gravier ou sur asphalte. En utilisant au mieux leurs connaissances et leur expertise, les ingénieurs qui se sont penchés sur le berceau de cette Panda survoltée ont pris comme point de départ les bases d’une Fiesta R5 Mk1, la voiture de compétition client la plus aboutie jamais produite par M-Sport.

c0f68a3c-2541-b024-9609-6895e6f36b16

Depuis son lancement en 2013, M-Sport en a produit 294 et elles ont remporté un total combiné de 953 victoires en rallye à ce jour. La coque d’origine de la Fiat Panda a été soigneusement élargie de 360 ​​mm pour lui permettre de s’adapter au châssis de la Fiesta ce qui donne une plate-forme plus stable pour la tenue de route. Pour ne pas trop étirer la forme originale de la Panda, des passages de roue au style agressif ont été sculptés et ajustés, avec l’effet supplémentaire de donner à la voiture ce look subtil de groupe B. La Panda by M-Sport est alimentée par un moteur Ford EcoBoost de 1,6 litre, produisant un peu moins de 300 ch et 450 Nm de couple via une transmission séquentielle Sadev à cinq vitesses, couplée à des différentiels avant et arrière sur mesure.

111ee000-b5d8-a50e-6c04-74e2af71f5d8

La Panda de M-Sport combine l’ancien et le nouveau dans un ensemble spécialement conçu puisque son habitacle dispose d’un tableau de bord inspiré du même modèle de base que celui des premiers modèles de Fiat Panda, avec des harnais à six points supplémentaires et un arceau de sécurité homologué FIA sécurisant le pilote et le copilote. Comme toutes les voitures de rallye modernes, la banquette arrière a été supprimée pour faire place au rangement de la roue de secours, tandis que le hayon arbore désormais un badge « PANDA 4×4 » soigneusement travaillé à la main, en hommage au modèle d’origine.

e040a458-26d6-98b3-a2c3-5615ed8f7ebc

Plutôt satisfait, Matthew Wilson, le directeur de M-Sport, a déclaré: « Cela a été très spécial de voir la Panda by M-Sport prendre vie et je suis époustouflé par ce que nous avons pu accomplir. J’ai eu beaucoup de chance de terminer le shakedown de la voiture et de la mettre à l’épreuve; non seulement c’est incroyable à regarder, mais elle roule très bien. Nous sommes très fiers du résultat final et ce fut un projet très intéressant d’un point de vue technique. Voilà le département M-Sport Special Vehicles sur les rails. Avis aux amateurs…«  Si l’on se doute que ce mystérieux client possède un solide compte en banque, l’histoire ne précise pas s’il est Italien.

ac8b3ed6-08f6-01df-2882-e41522d92ba7

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s