Essai nouveauté: Ford Fiesta et Focus 2022: connectées et électrifiées

La tendance est irréversible, il est impératif de passer par l’hybridation, fut-elle minime, pour prétendre à la modernité mais surtout à l’éco-modernité. Chez Ford, on n’y coupe pas et si le Salon de Bruxelles avait eu lieu, nous aurions eu droit à deux primeurs avec les Fiesta et Focus modernisées. A cette occasion, elles adoptent la micro-hybridation mais également des retouches stylistiques bienvenues et une connectivité à la pointe mais celle-ci sera mise en… pointillé à cause de la guerre en Ukraine. Explications.

Photo 23.03.22 10 41 14

Qu’il s’agisse de la Fiesta ou de la Focus, elles adoptent désormais un regard plus vif, plus brillant, grâce de nouveaux phares à LED avec une fonctionnalité antibrouillard intégrée ce qui permet un design plus épuré alors que le capot et la calandre ont été redessinés. A l’arrière, les feux ont été assombris mais ils peuvent également adopter des LED sur les versions les mieux équipées. Quatre lignes de finitions sont disponibles avec la Fiesta: Connected, Titanium, Active (rehaussée pour un look baroudeur) et ST-Line (look sportif). Pour la Focus, la Connected n’existe pas.

Photo 23.03.22 14 38 21

Hybridation à dose homéopathique

Du côté des motorisations, le 1.0 trois cylindres EcoBoost s’offre désormais une électrification légère de 48 volt dans ses puissances de 125 et 155 ch avec boîte manuelle à 6 rapports ou automatique à 7. La Fiesta est également disponible avec le vieux 1.1i de 75 ch alors que le 1.0 EcoBoost classique de 100 ch reste au menu. Enfin, la Fiesta ST est toujours proposée avec le 1.5i EcoBoost de 200 ch et sa boîte manuelle à 26.935€ en 3 portes. Chez la grande sœur, les motorisations débutent avec le 1.0i EcoBoost MHEV de 125 ch en BVM6 mais le 1.5 EcoBlue Diesel de 120 ch BVA8 demeure au catalogue. L’EcoBoost peut également s’acheter dans sa version de 155 ch alors que la ST continue à proposer son 2.3i EcoBoost de 280 ch aux plus furieux. Votre serviteur est aux anges.

Photo 23.03.22 11 36 36

Les méfaits de la mondialisation

Dans l’habitacle, les Fiesta et Focus 2022 ont également bien progressé puisque la plus petite dispose désormais d’un combiné d’instruments numérique de 12,3 pouces entièrement configurable. Pour le reste, la position de conduite reste parfaite et la jante du volant épaisse attire les mains. Du côté de la Focus, les exemplaires que nous avons pu brièvement prendre en main étaient dotés du nouvel écran central tactile de 13,2 pouces à l’interface intuitive.

Ford Focus Redefined with Upgraded Connectivity, Energising Elec

Il faut désormais passer par celui-ci pour régler le chauffage et la ventilation mais on avouera qu’il est facilement accessible contrairement à certaines concurrentes. Malheureusement, ce bel écran qui donne un vrai coup de jeune à la Focus est construit dans une usine ukrainienne ce qui signifie qu’il ne sera plus disponible dans les prochains mois en espérant un rapide retour à la normal.

Photo 23.03.22 14 37 44

Châssis d’enfer (vert)!

Sur les belles routes du Namurois, que ce soit la petite Fiesta en finition Active ou la Focus en finition ST, les nouvelles Ford nous ont procuré beaucoup de plaisir. Même en version 125 ch, la première fait toujours preuve d’un bel allant et se révèle vive et sereine en toutes circonstances. On l’a dit plus haut, on est parfaitement installé à bord et le nouvel écran placé face au conducteur propose des données intéressantes facilement sélectionnées via les boutons placés dans les branches du volant. Nous avons également pris beaucoup de plaisir au volant de la Focus dans sa version de 155 ch même si son gabarit plus encombrant demande plus de vigilance sur les routes étroites. Mais là aussi, le châssis fait des merveilles et le compromis entre le confort et le dynamisme est absolument parfait.

Photo 23.03.22 10 30 53

Nous devrions très prochainement retrouver ces deux nouveautés pour un essai plus approfondi. Et pour les amateurs de la couleur Mean Green chère à la Puma ST est désormais disponible avec la Fiesta ST qui s’offre, par la même occasion, de nouveaux sièges Performance aux appuie-têtes intégrés avec un réglage de 14 positions. Des baquets que l’on retrouve également dans la Focus ST. Vivement l’essai!

Photo 23.03.22 15 15 49

Les chiffres qui comptent

La gamme Focus débute à 31.245€ (1.0i EcoBoost mHEV 125 ch BVM6), que ce soit en finition Titanium, Active ou ST Line. Il faut ajouter 1000€ pour s’offrir le break et 1700€ pour la BVA7. La Focus ST est disponible à partir de 42.695€. Pour la Fiesta, comptez 22.555€ pour le nouveau 1.0i EcoBoost mHEV de 125 ch en finition Connected avec la BVM6. Logiquement, la carrosserie 3 portes n’est proposée qu’avec la finition ST-Line à 23.955€.

Photo 23.03.22 11 36 16

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s