Exposition : 50 ans de M chez BMW Jean-Michel Martin à Woluwé !

C’est un superbe plateau de BMW M que la concession Jean-Michel Martin a réuni dans ses installations à l’occasion des 50 ans de la branche sportive mais également de ses 30 ans. De superbes bolides à venir admirer ces vendredi et samedi 17 et 18 juin.

7
Un grand bravo à toute l’équipe, et plus particulièrement à Thibaut Miserque, qui a réuni un plateau exceptionnel pour fêter dignement les 50 ans du M!

C’est hier soir qu’a eu lieu l’inauguration de cette exposition exceptionnelle. On ne le dira pas trop fort mais quel bonheur de pouvoir admirer de vraies bolides ayant marqué l’histoire de la course automobile.

10

Des voitures de course qui occupent, l’espace d’un week-end, la place habituellement occupée par les hybrides et autres électriques de la marque munichoise. A l’entrée, une superbe 3.0 CSL Gr.2 accueille les visiteurs qui sont ensuite inévitablement attirés par la 528i Gr.A aux couleurs, désormais prohibées, de Gitanes, et pilotée par Jean-Pierre Jarier, Jean-Louis Trintignant et Thierry Tassin lors de l’édition de 1982 des 24 heures de Spa-Francorchamps.

6

L’amateur de belles mécaniques poursuit sa balade au milieu de ces modèles marquants avec une superbe M1 Procar destinée à une coupe monomarque qui voyait s’affronter les pilotes de la Formule Un à la fin des années 70. Une version routière de la M1 est également exposée. Dans les ateliers, on découvre la lignée complète des BMW M avec des versions particulièrement recherchées comme la M3 E46 CSL de 2003 ou encore la M3 E30 Roberto Ravaglia produite à 25 exemplaires en 1989.

5

Déjà assez bluffés par la découverte de ces beautés, nous n’avions encore rien vu ! En effet, une voiture était soigneusement recouverte d’une housse de protection en attendant l’heure H. Car pour célébrer comme il se devait ce double anniversaire, la concession bruxelloise nous avait réservés une belle surprise lorsque débarquait, sous nos yeux ébahis, l’équipage ayant remporté les 24 heures de Francorchamps en 1992 après un dernier tour d’anthologie… Steve Soper, Christian Danner et Jean-Michel Martin étaient en effet réunis pour dévoiler la superbe BMW M3 Evo du team Bigazzi qu’ils avaient menée à la victoire cette année-là.

4
Quel plaisir de rencontrer l’équipage victorieux en 1992. Steve Soper, Christian Danner et Jean-Michel Martin semblaient particulièrement heureux d’être réunis!

Pour les plus jeune, faisons un rapide retour en arrière, dans cet avant-dernier tour où la BMW M3 Evo du Team Schnitzer, alors pilotée par notre compatriote Eric van de Poele, se voit contrainte à ralentir pour être sûre de rejoindre l’arrivée avec le peu d’essence qu’il reste dans le réservoir. Un panneau Slow est présenté à Tintin au pied du Raidillon lorsqu’il entame cette fameuse avant-dernière boucle. Il faut dire qu’il est alors privé de radio et que cette indication est la seule manière de communiquer avec son stand. Derrière lui, un Steve Soper déchaîné remonte comme un obus au volant d’un modèle identique, engagé par l’équipe italienne Bigazzi, qui n’a pas les faveurs de l’usine…

Martin-Soper-Danner (BMW M3 n°5) 24Spa 1992 Vainqueurs

A l’entrée de la chicane du Bus-Stop, l’Anglais plonge à la corde et pousse virilement la M3 de notre compatriote. Le genre de manœuvre qui lui vaudrait aujourd’hui une pénalité mais qui, à l’époque, faisait partie de ce qu’on appelle la course automobile !

1

Piqué au vif, Eric réagit, poussé par un panneau Push, il donne tout, sa BMW est en travers dans tous les virages du circuit et les bolides attardés font bien de se jeter sur les bas-côtés mais rien n’y fait, Steve Soper n’est pas né de la dernière pluie et il protège sa première place jusqu’au drapeau à damiers… pour offrir à ses équipiers, et à Jean-Michel Martin en particulier, une victoire particulièrement savoureuse. Quadruple vainqueur de l’épreuve, le Bruxellois choisit alors de ranger son casque et se consacre entièrement à la concession qui nous accueille aujourd’hui !

3

La voiture exposée ce week-end est bel et bien le modèle vainqueur de cette édition ! Après les 24 heures de Spa, elle est envoyée à Macao par l’usine comme voiture de réserve. Elle conserve alors sa configuration « Endurance » même si elle change de livrée. BMW la conserve quelque temps dans son musée avant de voir l’auto longtemps abandonnée en Extrême Orient avant d’être vendue à un nouveau propriétaire qui est persuadé d’avoir acquis une version de DTM de la E30 Evo. Mais lorsque celui-ci va confier le châssis 120807 (BMW Motorsport kit n°208) à une société anglaise spécialisée dans la restauration, ils vont vite comprendre qu’il s’agit en fait de cette fameuse voiture victorieuse en 1992 dans nos Ardennes. Remise dans ses couleurs d’origine, elle est confiée à Steve Soper au festival of Speed de Goodwood en 2018… A ce sujet, on ne peut que vous conseiller la lecture de l’excellent magazine Tazio qui relatera largement cet épisode dans son prochain numéro consacré, entre autre, aux 50 ans de M !

2

C’est donc une voiture exceptionnelle que vous pouvez admirer aujourd’hui et demain à Woluwé, chez BMW by Jean-Michel Martin alors n’hésitez pas !

8

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s