BRC: South Belgian Rally: Lefèbvre taille patron!

Il va finir par dégoûter les acteurs habituels du Championnat de Belgique des Rallyes. Heureusement, il va laisser ceux-ci s’exprimer librement au TAC Rally avant de les retrouver à la fin du mois d’avril sur les routes du Wallonie. L’homme dont on parle, c’est le Français Stéphane Lefebvre, auteur d’un nouveau sans-faute dans les environs de Bouillon, nous offrant des passages « 5 étoiles ». Avec sa Citroën C3 Rally2, il a signé 9 meilleurs temps sur 12 et s’installe logiquement en tête de la compétition.

JGO_6310

Déjà l’auteur d’une grosse performance sur les routes hesbignonnes du premier rallye de la saison belge, Stéphane Lefebvre ne s’est pas laissé impressionner par le superbe parcours proposé, pour la deuxième fois, par Christian Jupsin et ses troupes. Les courbes naturelles serpentant sur les berges de la Semois l’ont manifestement inspiré puisqu’il n’a laissé le soin à personne d’autre d’occuper la première place. Et derrière lui, on peut affirmer que l’opposition s’est bien battue puisque Grégoire Munster (Hyundai i20 Rally2) n’échoue qu’à 11 secondes du vainqueur.

SBR2022_LL_115

Mais le Belgo-luxembourgeois a d’abord dû se défaire d’une solide concurrence venue des Skoda Fabia Rally2 de Gino Bux et Ghislain de Mévius. Voilà sans doute, les quatre pilotes ayant marqué l’épreuve de leur talent, le double champion sortant, Adrian Fernémont, n’ayant jamais pu réellement se mêler à la bagarre alors qu’il était celui qui connaissait le mieux l’épreuve.

SBR2022_LL_111

Ghislain de Mévius, le vainqueur sortant, fait illusion après la première boucle, en pointant à 8″6 du Nordiste devant Munster (+9″4) et Bux (13″7) mais après le second passage dans les 4 superbes spéciales du South Belgian Rally, Munster s’est installé sur la deuxième marche provisoire du podium ce qui est bien le minimum attendu de la part du pilote Junior de la marque coréenne avant son prochain rendez-vous, en Croatie, pour la troisième manche du WRC. Pour la troisième place finale, la lutte fait alors rage entre de Mévius et Bux séparés par 3″4 alors que Fernémont est relégué à plus de 40″ du leader incontestable.

JGO_5375

Quatre secteurs chronométrés plus tard, la Citroën C3 Rally2 préparée chez DG Sport grimpe sur le podium final en vainqueur devant la Hyundai de Munster et la Skoda de Bux qui s’est défait du vainqueur 2021. Le Malmédien renforce ainsi sa deuxième place au championnat alors que le pilote de la Skoda du GRallyTeam se montrait logiquement déçu. Déception également dans le chef d’Adrian Fernémont qui pouvait difficilement se contenter d’une cinquième place. Le Top 8 était complété par trois autres Rally2, les Citroën de Maxime Potty, auteur d’une belle prestation, et de Cédric De Cecco, suivis par la Skoda de Bastien Rouard.

SBR2022_JH_107

En GT, après le rapide abandon de Cédric Cherain, Romain Delhez a fait honneur à sa réputation en décrochant la victoire au volant de sa Porsche 997 GT3 tout en s’offrant un Top 10 au général. La deuxième manche de la nouvelle BRC Master Cup a été remportée, à domicile, par Éric Cunin, 14e du classement général sur sa Skoda.

JGO_5607

Impressionnant d’aisance, l’Allemand Marijan Griebel s’est offert la première manche de la Stellantis Rally Cup 2022 au volant de sa Peugeot 208 Rally4. Dans cette compétition, il a devancé les Opel Corsa Rally4 d’un très solide Fred Caprasse et d’un Charles Munster qui s’était fourvoyé dans ses réglages. Très belle performance aussi de Tom Rensonnet, 13e du classement général, deuxième en classe RC4 à seulement 6 secondes de Griebel, mais surtout beau vainqueur en Junior.

JGO_5936

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s