Match: Fiat Tipo Station Wagon ou Cross? Raisonnable ou fashionista…

C’est au printemps dernier que la Fiat Tipo a reçu un nouveau museau histoire de poursuivre sa belle carrière en conservant de solides atouts face à une concurrence inexistante dans ce segment. En effet, proposée à des tarifs particulièrement serrés, elle joue sur le terrain de la voiture populaire où la marque italienne a toujours excellé. Mais une nouvelle venue dans la gamme la joue un peu plus sexy…

Picture6_6076922758ad3

Lancée en 2017, la gamme Tipo s’offre enfin quelques améliorations bienvenues. Le pare-chocs avant est inédit, la calandre est désormais marquée par le nouveau logo Fiat et les projecteurs LED font leur apparition. De quoi rajeunir suffisamment l’ensemble, toujours disponible en berlines à 4 et 5 portes mais également en break. Par ailleurs, la variante à 5 portes qui sert de base à la nouvelle variante appelée Cross qui s’offre des airs de baroudeuses. Pour cela, elle adopte des barres de toit, un bouclier avant spécifique avec plaque de protection grise, des bas de caisse et des passages de roue noirs et une garde au sol surélevée de 37 mm.

fiattipocross71-60b62f34a602f

Autant dire que cela ne change guère la vie et que la perception de la route depuis l’habitacle est totalement semblable à celle que l’on ressent au volant du break classique que nous avons essayé juste avant. Dans l’habitacle, la nouvelle Tipo propose désormais, sur les finitions hautes, un compteur numérique de 7 pouces ainsi qu’un système multimédia de la même dimension. On est loin des démonstrations de certains concurrents mais on ne parle pas non plus des mêmes tarifs. Au prix auquel elle est proposée, la Tipo 2021 possède les bons arguments pour séduire.

fiattipocross81-60b62f4534ffc

On peut encore ajouter un régulateur de vitesse, un rétroviseur intérieur photosensible, un système de navigation, les phares antibrouillards et les jantes en alliage de 17 pouces. La Cross se pare d’une sellerie qui lui est propre mais dans les deux cas, la position de conduite est parfaite et pour être parti en vacances à l’époque en Tipo, je peux vous assurer que la simplicité du dessin des sièges ne veut pas dire que les longs déplacements tournent au calvaire, bien au contraire. Trois moteurs sont au menu et c’est le plus modeste 3 cylindres de 999 cm³ qui équipait malheureusement les deux modèles essayés. Certes, ce moulin fait des merveilles sous le capot de la petite 500 mais à bord des Tipo, il se montre nettement moins à son avantage. Son couple modeste de 190 Nm exige le recours constant à la boîte de vitesses manuelle à 5 rapports pour retrouver du rythme et garder une bonne cadence.

Photo by www.dennisnoten.com

On ne peut que vous conseiller de vous laisser séduire par l’un des deux Diesel MultiJet. Le 1.3 dispose de 95 ch pour un couple de 200 Nm et n’est disponible qu’avec la même boîte manuelle à 5 rapports alors que le 1.6 dispose de 130 ch pour un couple de 320 Nm transmis via une boîte automatique à 6 rapports. Mais revenons à nos deux protagonistes du jour afin de les départager sur le plan de l’agrément de conduite et du confort. Bien insonorisée, elle se révèle agréable à emmener sur les grands axes et l’autoroute ne lui fait pas peur malgré la modestie de sa motorisation (100 ch). Et comme ses liaisons au sol sont parfaitement mises au point, on se surprend même à avaler certaines courbes à un rythme soutenu mais c’est sa direction qui assombri le tableau avec un rendu trop artificiel pour séduire totalement l’amateur de conduite dynamique.

fiattipocross21-60b62ed6a2565

Enfin, si l’envie vous prend de vous aventurer sur des chemins de traverse, la Tipo Cross peut assurer le travail sans jamais offrir des prestations de vraie franchisseuse. Le problème, c’est que le break essayé dans la foulée propose d’aussi belles qualités tout en proposant logiquement du volume de chargement en plus. Il devient véritablement l’engin à tout faire qui répond parfaitement à ce que l’on attend d’une voiture sans se gaver des équipements souvent dispendieux proposés chez les autres marques. Mais ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, la Fiat Tipo, qu’elle soit SW ou Cross dispose de pas mal d’équipements de sécurité et l’alerte de franchissement de ligne a même réussi à nous exaspérer (heureusement, il se déconnecte facilement) mais on ne tombe pas dans les gadgets électroniques dont raffolent visiblement certains ingénieurs.

Photo by www.dennisnoten.com

Avec le break, on a également regretté quelques chevaux et un peu de couple mais dans la majorité des circonstances, le modeste 1.0 FireFly répond présent. Et il ne se montre pas spécialement glouton puisque nous avons signé une consommation moyenne de 6,5 l/100 km lors de nos 400 km d’essai. Reste à parler des tarifs qui sont plutôt accessibles puisque Fiat joue la carte du « coût bas » à l’image de Dacia. Le modèle le moins cher de la gamme est la berline 1.0 à 17.050€ alors qu’il faut compter 25.250€ pour le break doté du 1.6 MultiJet. La Cross demande 2.000 euros supplémentaires par rapport à son équivalente en 5 portes, le prix à payer pour être dans le vent… et puis chez Fiat, on n’est jamais avare en bonnes affaires! (Photos: Dennis Noten)

Picture1_607694f2c1157

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s