Endurance: 24 heures de Francorchamps: faites vos jeux, rien ne va plus…

Le samedi 30 juillet après-midi, un peloton de 66 GT3 représentant neuf constructeurs différents s’élancera vers la cuvette de l’Eau Rouge pour escalader une première fois le Raidillon. Ce sera le départ de l’un des doubles tour d’horloge les plus convoités de la planète du sport automobile : la 74e édition des 24 heures de Spa-Francorchamps.

SRO_B59I9899_2022

Sur cette grille de départ particulièrement fournie, 23 équipages engagés en Pro viseront la gloire dans les Ardennes. Une grande majorité d’entre eux sont composés de pilotes officiels représentant les constructeurs les plus prestigieux au monde. Avec des équipages aussi relevés, il est difficile de savoir par où commencer lorsque l’on veut pointer les favoris de cette édition 2022.

1F1A8121

Mais parce qu’il faut bien se jeter à l’eau, le choix logique pour débuter ce tour d’horizon se trouve chez Ferrari et son équipe de pointe, Iron Lynx. En remportant l’épreuve en 2021 après une arrivée à suspense, la structure italienne a mis un terme à une attente de 17 ans pour la marque de Maranello. Mais ce n’est pas tout ! Après son doublé lors des 1000 KM du Circuit Paul Ricard, Iron Lynx endosse le maillot de leader de l’Endurance Cup GT World Challenge Europe au moment d’arriver à Spa.

C87I3252

Les deux équipages sont constitués exclusivement de pilotes officiels de Ferrari Competizione, même si un seul des vainqueurs de l’an dernier est toujours là. Cet homme, c’est Nicklas Nielsen, qui partagera la #51 avec James Calado et Miguel Molina. Actuellement en tête du championnat, le trio de la #71 a également fière allure avec l’expérimenté Davide Rigon, le jeune et prometteur Antonio Fuoco et le redoutable Brésilien Daniel Serra.

EG2A6708-2

Si Iron Lynx sera l’équipe à battre, les candidats pour faire chuter le cheval cabré ne manquent pas ! La motivation sera particulièrement élevée au sein des équipes représentant Mercedes-AMG. La dernière victoire de l’étoile sur cette course remonte à 2013 et personne chez Mercedes-AMG ne conçoit une décennie sans succès. La #88 de l’équipe AMG Team Akkodis ASP est partie deux fois de la pole position ces deux dernières années grâce à Rafaelle Marciello, qui formera de nouveau l’un des équipages les plus solides de la grille avec les autres pilotes officiels que sont Jules Gounon et Daniel Juncadella.

SRO_B59I0336_2022

AMG Team GetSpeed alignera un trio modifié pour la course la plus importants de l’année, les pilotes réguliers Luca Stolz et Steijn Schothorst étant rejoints sur la #2 par Maximilian Götz, qui avait gagné en 2013. Engagée uniquement sur cette épreuve, la formation AMG Team GruppeM Racing comptera sur l’une des références de la marque, Maro Engel. Transfuge de chez GetSpeed, l’Allemand épaulera Mikaël Grenier et Maxi Buhk, également membre du trio victorieux en 2013.

SRO_B59I1051_2022

Audi aussi voudrait mettre un terme à une série sans succès. Le dernier triomphe de la marque aux anneaux remonte à 2017, mais tout le monde se souvient à quel point elle était passée près de la victoire l’an dernier. Il avait manqué 10 minutes à la #32 de l’Audi Sport Team WRT, remontée de sa 54e position sur la grille de départ pour revendiquer la victoire jusqu’au bout. Sachant que le trio Dries Vanthoor-Charles Weerts-Kelvin van der Linde a été reconduit, il doit être placé parmi les grands favoris à la victoire.

SRO_983A7895_2022

La voiture-sœur de l’Audi Sport Team WRT ne manquera pas d’attirer le feu des projecteurs avec la star du MotoGP Valentino Rossi faisant ses débuts aux 24 heures de Francorchamps sur l’Audi… #46, bien sûr. Ce sera la première fois que le « Doctor » disputera une course sur ce tracé. Le soutien de ses expérimentés équipiers, Frédéric Vervisch et Nico Müller, sera donc crucial.

EG2A7630

La dernière victoire du constructeur d’Ingolstadt avait été remportée en 2017 par l’Audi Sport Team Saintéloc. L’équipe française alignera un nouveau trio sur la #25 avec les pilotes officiels Audi Sport Christopher Mies et Patric Niederhauser rejoints par le prometteur Lucas Légeret. L’équipe Audi Sport Attempto Racing proposera aussi un nouvel équipage en Pro. Deuxième en 2020, la structure allemande comptera en ses rangs un double vainqueur, Markus Winkelhock, lequel fera équipe avec deux autres officiels Audi Sport, Dennis Marschall et Ricardo Feller.

Audi Sport Team Tresor est une nouvelle gâchette dans le contingent Audi, mais l’équipe a directement marqué les esprits avec une 4e place à Imola. Une fois encore, l’équipage est impressionnant ! Lauréat en 2017, Christopher Haase sera le capitaine d’un trio complété par deux Italiens : Mattia Druddi (également pilote officiel) et Luca Ghiotto, issu de l’école de la monoplace.

B70I9457

Porsche a réaffirmé sa réputation dans les courses d’endurance à Spa avec deux victoires consécutives en 2019 et 2020. Avec cinq équipages de choix, comprenant de nombreux pilotes d’usine, les chances de triomphe de la marque seront une fois encore très élevées. Dinamic Motorsport alignera le trio vu depuis le début de cette saison en Endurance Cup avec Côme Ledogar, vainqueur en 2021, et les spécialistes Porsche que sont Klaus Bachler et Matteo Cairoli. L’équipe a souvent brillé lorsque les conditions météo sont changeantes, ce qui pourrait constituer un atout de choix à Spa-Francorchamps.

SRO_B59I0727_2022

Pas moins de quatre équipes se présenteront au départ de la grande classique belge pour une apparition unique cette saison. Au volant de la #221, GPX Martini Racing a reconstitué l’équipage vainqueur en 2019 avec Kevin Estre, Michael Christensen et Richard Lietz. Avec la #47, KCMG présente aussi des arguments de poids en réunissant le double vainqueur Laurens Vanthoor et Nick Tandy. Lauréats ensemble en 2020, ces deux-là recevront le renfort du champion 2019 de l’Intercontinental GT Challenge, Dennis Olsen.

SRO_B59I9945_2022

L’équipe australienne EMA Motorsport fera ses débuts dans la classique spadoise avec un équipage impressionnant : pilotes officiels Porsche depuis plusieurs années, Matt Campbell et Mathieu Jaminet seront en effet rejoints par l’ex-pilote de F1 brésilien Felipe Nasr, nouveau représentant officiel de la marque. Toksport WRT complète cette armada de Porsche avec le « pilote-maison » Marvin Dienst et deux officiels, Julien Andlauer et Sven Müller.

EG2A7311

Aucune marque n’est plus liée aux 24 heures de Francorchamps que BMW. Avec une nouvelle arme, la marque bavaroise entend conforter son record de victoires sur le double tour d’horloge. Pour viser un 25e succès pour BMW, le ROWE Racing engagera deux M4 GT3. Trois pilotes d’usine se partageront la #98 : Augusto Farfus, Nick Yelloly et Nicky Catsburg, vainqueur en 2015. La voiture-sœur, qui portera le #50, verra se relayer trois Juniors de la marque : Daniel Harper, Max Hesse et Neil Verhagen. S’ils ont moins d’expérience, ils ont prouvé leur valeur avec une 4e place lors de la dernière course en date sur le Circuit Paul Ricard.

SRO_B59I1433_2022

En vitesse pure, Lamborghini aurait pu remporter les deux dernières éditions du double tour d’horloge ardennais. Cette année, pour viser une victoire qui continue de se refuser à elle, la marque comptera sur deux voitures engagées pour toute la saison par le Emil Frey Racing. Confiée à Mirko Bortolotti, Albert Costa et Jack Aitken, la #63 semble particulièrement solide, mais il ne faut pas sous-estimer la #19 de Giacomo Altoè, Arthur Rougier et Léo Roussel.

C87I2277

Pour la marque italienne, la solution pourrait aussi venir de l’autre côté de l’Atlantique. Deux ans après une première apparition avec une Bentley, la formation américaine K-PAX est de retour avec le soutien de Orange1 et un superbe équipage. Les Italiens Andrea Caldarelli et Marco Mapelli seront associés pour la quatrième année consécutive. Le troisième homme sera le rapide Sud-Africain Jordan Pepper, qui défend aussi les intérêts de l’équipe aux USA.

EG2A7489

La dernière victoire d’Aston Martin remonte à 1948. Pour mettre un terme à cette longue attente, deux Vantage AMR GT3 seront au départ avec des équipages professionnels. Disputant toute la saison avec l’équipe Beechdean AMR, les Danois Nicki Thiim et Marco Sørensen formeront avec le héros local Maxime Martin l’un des équipages les plus impressionnants de la grille. Présente uniquement pour l’épreuve belge, la formation The Heart of Racing with TF Sport affiche un trio peut-être moins ronflant, mais l’association des pilotes officiels Ross Gunn et Charlie Eastwood à l’expérimenté Alex Riberas pourrait aussi faire mouche.

On complète la présentation des équipages Pro avec l’équipe JOTA et sa McLaren #38. Avec une 7e place en 2021, le meilleur résultat de la marque, la structure britannique reste sur un bon souvenir. Le début de saison a été difficile pour Rob Bell, Marvin Kirchhöfer et Ollie Wilkinson, mais leur expérience de l’épreuve et de la voiture peut laisser augurer d’une solide prestation cette année encore.

B70I0172

Sur le papier, chacun des 66 équipages figurant sur la liste des engagés peut revendiquer la victoire au classement général puisque toutes les voitures sont des GT3. De manière plus réaliste, même si le niveau de la Silver Cup ne cesse d’augmenter et qu’il ne serait pas étonnant de voir les meilleurs équipages de la catégorie dans le top 10, les vainqueurs devraient figurer parmi ces 23 trios engagés en Pro. Le niveau global, tant des équipes que des pilotes, est impressionnant. Quel que soit leur nom, les vainqueurs seront donc venus à bout d’une concurrence redoutable pour inscrire cette 74e édition des 24 heures de Spa-Francorchamps à leur palmarès. (Crédit photos: site presse SRO)

SRO_983A9246_2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s