Un atelier destiné aux véhicules à hydrogène est inauguré chez Educam

Educam, le centre de connaissances et de formation du secteur automobile et des secteurs connexes, a présenté sa nouvelle infrastructure de formation dédiée aux véhicules à hydrogène. Grâce à cette réalisation, il s’agit de la première organisation capable de former les garagistes à la réparation en toute sécurité de véhicules à hydrogène et d’aider les entreprises du secteur automobile à s’organiser autour de l’hydrogène, tant au niveau des infrastructures que du cadre juridique.

Educam+4

L’organisation croit fermement en un avenir où les véhicules électriques et à hydrogène coexisteront, afin d’atteindre les objectifs climatiques du secteur de la mobilité. Elle offre aux entreprises la possibilité de se préparer dès maintenant à cet avenir. À la suite du sommet sur le climat à Glasgow, le gouvernement flamand entend interdire les nouvelles voitures alimentées par des carburants fossiles à partir de 2029. L’ensemble du secteur des transports doit quant à lui atteindre les objectifs climatiques généraux (la neutralité carbone d’ici 2050). Il est évident que le secteur automobile est confronté à des défis importants.

Sjoerd Zijlstra 2 Educam

« Il est sans doute trop tôt à ce stade pour parler d’une percée majeure de l’utilisation de l’hydrogène dans le secteur de la mobilité, mais nous constatons que les choses bougent réellement », déclare Sjoerd Zijlstra, le directeur des études et du développement de la formation chez Educam. « Plusieurs constructeurs automobiles développent déjà des véhicules à hydrogène et l’Europe s’intéresse également de près à ce gaz dans le secteur des transports. Il est présenté comme l’une des solutions pour atteindre les objectifs climatiques, car son utilisation ne produit pas de gaz à effet de serre. »

Educam2

C’est précisément pour cette raison qu’Educam prend de l’avance et joue un rôle actif de leader dans les interventions avec l’hydrogène au sein du secteur automobile. En anticipant plutôt qu’en restant les bras croisés, en innovant et surtout en investissant, le centre de connaissances et de formation prépare dès aujourd’hui les entreprises automobiles à ce qui pourrait devenir l’un des carburants du futur. Dans le secteur de la mobilité, la propulsion à l’hydrogène offre pour l’instant un potentiel principalement dans le transport longue distance et le marché du heavy duty (utilitaires lourds), car ces véhicules possèdent suffisamment d’espace pour stocker les grands réservoirs d’hydrogène.

Schermafbeelding+2021-11-09+om+11.18.01

Le tout nouveau centre de formation hydrogen-ready de Lokeren est conforme à toutes les réglementations afin de permettre aux mécaniciens d’apprendre à travailler avec l’hydrogène dans les conditions les plus sûres. Pour les entrepreneurs du secteur automobile, ce « garage du futur » est également un modèle d’atelier où l’on peut travailler quotidiennement sur des véhicules à l’hydrogène. Il peut être installé dans les bâtiments neufs et existants. Toujours selon Sjoerd Zijlstra, la grande différence avec la révolution des véhicules électriques réside dans l’aménagement des ateliers. « L’impact sur l’infrastructure est bien plus important pour les véhicules à hydrogène, car ce dernier est extrêmement inflammable et le garagiste doit donc être équipé de nombreux dispositifs de sécurité. »

Educam+6

Educam va au-delà de la formation technique des mécaniciens et de l’assistance aux garagistes pour la mise en place de leurs ateliers. Par analogie avec le régime sectoriel pour le travail sur les véhicules électriques et hybrides, la CCT du secteur automobile prévoit une certification de sécurité pour les travailleurs qui doivent travailler sur des véhicules à hydrogène. Les partenaires sociaux lui ont confié la tâche de développer ce régime sectoriel. Educam accompagne ainsi, en tant que partenaire de services, le secteur automobile tout au long du processus de travail sur et avec des voitures à hydrogène. Sjoerd Zijlstra est convaincu que l’obligation d’atteindre les objectifs climatiques va accélérer le mouvement et pourrait signifier une percée définitive pour l’utilisation de l’hydrogène dans le secteur de la mobilité. Mais il reste encore un long chemin à parcourir pour que l’hydrogène vert puisse réellement s’imposer. « La détermination dont nous faisons preuve chez Educam, en investissant et en innovant pour préparer le secteur à l’avenir, est déjà un grand pas dans la bonne direction. »

Educam+3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s