Essai: Volkswagen T-Roc 1.5 TSI: les limites d’un concept

essai,test,semaine,7jours,Volkswagen,T-Roc,1.5,TSI,150ch,BM6,roadtest,allemande,SUV,prix,avis,achat,

C’est désormais une évidence, les SUV sont devenus la nouvelle vache à lait des constructeurs. Aujourd’hui, les vendeurs en refourguent à toute la clientèle en mettant en avant la position haute dans l’habitacle, cette impression de dominer la route qui semble faire oublier tous les inconvénients de pareilles carrosseries. Au sein du groupe VW, on en retrouve dans toutes les marques et de toutes les tailles comme ce petit T-Roc chez VW, frère jumeaux de l’Audi Q2 et du Seat Arona. Au niveau des lignes, c’est incontestablement celui qu’on préfère. Mais les goûts et les couleurs…

essai,test,semaine,7jours,Volkswagen,T-Roc,1.5,TSI,150ch,BM6,roadtest,allemande,SUV,prix,avis,achat,

J’aime bien

À bord, on découvre une ambiance colorée à condition d’opter pour le tableau de bord couleur carrosserie et que celle-ci ne soit pas noire ou grise… Si les matériaux choisis manquent cruellement de noblesse (pas de plastiques moussés sur les parties hautes ou les contre-portes, par exemple), les assemblages sont précis et l’équipement assez riche. De quoi justifier un tarif largement tiré vers le haut. L’ergonomie ne souffre guère de défaut: les commandes tombent naturellement sous la main.

essai,test,semaine,7jours,Volkswagen,T-Roc,1.5,TSI,150ch,BM6,roadtest,allemande,SUV,prix,avis,achat,

Plutôt malin

L’écran central, bien que légèrement tourné vers le conducteur, aurait sans doute gagné à être placé un peu plus haut. Toutefois, il faut opter pour le niveau de finition Elegance, le plus élevé, pour voir le T-Roc équipé de l’Active Info Display qui remplace le bloc d’instrumentation traditionnel par une écran haute définition.

essai,test,semaine,7jours,Volkswagen,T-Roc,1.5,TSI,150ch,BM6,roadtest,allemande,SUV,prix,avis,achat,

J’aime moins

Logiquement peu sportif, pas assez confortable à notre goût, le T-Roc est un ensemble de compromis qui en fait un produit semblable à tous les autres. Certes, les goûts et les couleurs ne se discutent pas mais rien à son volant ne nous a permis de le préférer à un autre de ses condisciples. C’est bien là ce qui nous pose un problème à bord de ces pseudo-baroudeurs. C’est qu’ils se conduisent tous de la même manière; en s’ennuyant au volant!

essai,test,semaine,7jours,Volkswagen,T-Roc,1.5,TSI,150ch,BM6,roadtest,allemande,SUV,prix,avis,achat,

Pourquoi je l’achète

Avec son look décalé et ses coloris sympas, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, le VW T-Roc marque un tournant dans la politique du groupe. La Polo suit la tendance, l’ambiance est aux couleurs et aux écrans digitaux. A condition d’y mettre le prix. Chez VW, rien n’est donné. Le T-Roc offre également un volume de coffre de 445 litres là où la Golf, construite sur la même plateforme, coince à 380 litres. Joli score!

essai,test,semaine,7jours,Volkswagen,T-Roc,1.5,TSI,150ch,BM6,roadtest,allemande,SUV,prix,avis,achat,

Pourquoi je ne l’achète pas

Au-delà du phénomène SUV auquel on adhère ou pas (vous aurez compris que ce n’est pas ma tasse de thé), force est de constater que ce T-Roc n’est pas donné. Certes VW a déjà annoncé qu’il y aurait un SUV encore plus petit et donc moins cher. Affiché à 24.490€ en prix de base, le T-Roc est logiquement plus cher que le Seat Arona (23.890€) pareillement motorisé alors que l’Audi Q2 est à 26.550€. Pour l’anecdote (le T-Roc n’étant certainement pas fait pour cela), lors d’un trajet très sinueux effectué tambour battant sur le tracé que nous utilisons pour tester les sportives que nous avons à l’essai, la consommation moyenne a atteint 13,6 l/100. A ce tarif-là, on aime autant être au volant d’une vraie sportive!

essai,test,semaine,7jours,Volkswagen,T-Roc,1.5,TSI,150ch,BM6,roadtest,allemande,SUV,prix,avis,achat,