Le dirigeable Goodyear Blimp fait son grand retour en Europe!

goodyear-blimp-test-flight-germany-03

Dernièrement, une icône a fait sa réapparition à l’horizon avec le retour du légendaire dirigeable Goodyear en Europe pour la première fois depuis longtemps. Le mardi 26 mai, un vol d’essai a été effectué avec succès à Friedrichshafen  en Allemagne. 

« Le Blimp Goodyear est une véritable icône qui a mobilisé l’imagination des consommateurs et des passionnés aux États-Unis et dans le monde depuis plus de cent ans », commente Mike Rytokoski, vice-président et directeur du marketing de Goodyear Europe. « Son retour en Europe était attendu depuis longtemps. C’est le moyen idéal de célébrer notre retour dans le sport automobile, notre nouveau partenariat médiatique avec Eurosport et les nouveautés de notre portefeuille de produits.”

goodyear-blimp-test-flight-germany-01

Ce dirigeable semi-rigide, de type Zeppelin NT, mesure plus de 75 m de long – près des trois quarts de la longueur d’un terrain de football – et près de 18 m de haut. Ce sera un magnifique ambassadeur de la marque Goodyear lorsqu’il survolera l’Europe, offrant une couverture aérienne unique des principales courses automobiles. Lorsqu’il ne sera pas exploité exclusivement pour Goodyear, ce Zeppelin poursuivra ses vols commerciaux en Allemagne.

goodyear-blimp-mayflowers-maiden-flight-in-1929

Plus souvent vu en vol en Amérique, le Blimp Goodyear est pourtant une icône européenne à part entière. Il est arrivé pour la première fois en Europe en mars 1972, effectuant son premier vol en juin à Cardington, en Angleterre. Baptisé « Europa », le célèbre dirigeable a ensuite survolé l’Europe pendant quatorze ans, visitant l’Italie, la France, la Belgique, l’Écosse et les Pays-Bas et se produisant lors de plusieurs événements sportifs et culturels importants, notamment le Grand Prix d’Allemagne au Nürburgring en 1985, l’Open de France à Rolland Garros en 1986 et même deux mariages royaux britanniques, avant de s’arrêter en 1986.

goodyear-blimp-test-flight-germany-04

Le Blimp Goodyear est revenu en Europe par la suite. Mais le vol d’essai du mardi 26 mai de Friedrichshafen, en Allemagne, est le premier vol du Blimp Goodyear depuis 2012. Il devrait survoler la région de Friedrichshafen dans un premier temps avant le reste l’Allemagne dans les semaines à venir. Il pourra à terme faire des images aériennes de certaines des courses automobiles européennes restantes du calendrier 2020.

Cela donnera un élan supplémentaire et significatif au retour de Goodyear en sport automobile international. La société est le fournisseur officiel de pneumatiques pour la catégorie LMP2 du Championnat du Monde d’Endurance (WEC), les European Le Mans Series, le Championnat Britannique de voitures de tourisme (BTCC) et, grâce à un nouveau partenariat médiatique avec Eurosport, la principale chaîne sportive européenne, la Coupe du Monde des Voitures de Tourisme de la FIA (WTCC) et Pure ETCR, la première série de courses de voitures de tourisme 100% électriques et multi-marques. (Avec communiqué)

goodyear-blimp-test-flight-germany-02

Ferrari est de retour à sa pleine capacité de production

F8_Tributo
Retour à la normale finalisé sur les chaînes des usines Ferrari de Maranello et de Modène.

Au cours de cette semaine, les usines Ferrari de Maranello et Modène sont progressivement revenues à la pleine production, conformément au programme « Back on Track ».

812_GTS_
L’heureux futur propriétaire de cette 812 GTS Spider peut se réjouir. Il va enfin recevoir son nouveau jouet.

La première voiture à sortir des lignes de la série spéciale, après sept semaines pendant lesquelles le traitement a été suspendu quelques heures avant son achèvement, était une Ferrari Monza SP2 avec une livrée noire et grise.

Monza_SP2_edited
Entamée avant le lockdown, la construction de cette Monza SP2 a enfin pu se terminer.

Les jours suivants, une 812 GTS Spider en « Grigio » et une F8 Tributo en « Rosso Corsa » ont été parmi les premières voitures complétées dans les gammes 12 et 8 cylindres. Les nouvelles Ferrari sont prêtes à être livrées à leurs propriétaires – aux États-Unis, en Allemagne et en Australie respectivement – et à prendre enfin la route.