Mercedes SLS GT3: mouette de course

Si la 300 SL des années 50 a acquis ses lettres de noblesse sur la piste, sa lointaine descendante, la SLS s’apprête à se dévoiler dans une version course qui répondra à la règlementation GT3. Comme ses futures adversaires, les Audi R8 LMS, Aston Martin DBRS9, Lamborghini Gallardo et autres Porsche 911 GT3 Cup S, cette Mercedes SLS GT3 sera donc réservée à des écuries privées et restera assez proche de ses soeurs de route. Le terrible V8 6.2 atmosphérique est toujours présent sous le capot.

Les spectaculaires portes papillon restent également au programme, et cette pistarde devrait également conserver sa transmission à double embrayage. En revanche, les lignes perdent quelque peu de leur pureté, avec l’ajout d’un monumental aileron arrière, d’un grand extracteur et de divers appendices aérodynamiques. L’efficacité est à ce prix. L’habitacle, lui, renonce à tout équipement superflu, histoire de réduire le poids. La Mercedes SLS GT3 serait ainsi plus légère de 300 kg que le modèle de série. Vraisemblablement dévoilée au prochain salon de New York, début avril, cette Flèche d’Argent semble donc bien armée pour briller sur circuit.

Prost et Dacia en course sur glace

Dacia Dulster

Les pistes du Trophée Andros mettant à rude épreuve la fiabilité des véhicules, Dacia pourra démontrer à cette occasion que la robustesse est inscrite dans ses gènes. Les exigences règlementaires de cette compétition limitent les éléments technologiques trop complexes et coûteux sur le véhicule. En effet, le châssis, la boite de vitesses, les pneumatiques par exemple sont figés par le règlement, ce qui nécessite, pour se différencier, la recherche de solutions simples et ingénieuses en accord avec l’esprit Dacia.

Dacia Duster

La dernière née des Dacia sera baptisée sur la glace par Alain Prost. La marque roumaine souhaite en effet créer la surprise en présentant en avant-première son Duster dont les lignes préfigurent le 4X4 de la marque, commercialisé en 2010. Avec sa ligne de caisse haute, ses passages de roues bien marqués, celui-ci affiche clairement son appartenance à l’univers du 4X4. La carrosserie du véhicule de compétition se révèle particulièrement adaptée aux exigences du Trophée Andros: les grandes surfaces vitrées à l’avant et la position du montant de baie offrent une bonne visibilité frontale et latérale.

Dacia Duster'

Calendrier des 7 Epreuves

Andorre: 12-13 décembre

Alpes d’Huez: 18-19 décembre

Isola 2000: 8-9 janvier

Lans en Vercors: 15-16 janvier

Saint Die des Vosges: 23-24 janvier

Final Clermont/Superbesse: 29-30 janvier

Val Thorens: 5-6 décembre

Porsche et Mc Laren inspirent les designers

Porsche

Nous vous avions déjà présenté les travaux de l’Iranien Emil Baddal. Cette fois, il nous propose sa vision d’un coupé Porsche. La marque allemande n’a fait pas de commentaires officiels mais on se doute que le constructeur surveille Emil Baddal du coin de l’oeil. Car contrairement à certains designers qui laissent entièrement libre court à leur imagination, Baddal crée en tentant de préserver les codes des marques.

Porsche'

Sa supercar possède ainsi les optiques avant caractéristiques des modèles Porsche. La récente Panamera semble également avoir inspirée cet ingénieur de style iranien. L’aileron arrière rétractable ressemble beaucoup à celui aperçu sur les prototypes de la berline allemande.

p

Pour le reste, Baddal utilise les ingrédients classiques des GT avec notamment des prises d’air proéminentes, des lignes tendues pour affirmer le caractère de la « bête », des passages de roues surdimensionnés pour accueillir d’imposantes jantes, un diffuseur, etc.

Mc laren

L’autre projet que nous vous proposons aujourd’hui touche à la marque Mc Laren. Visiblement resté sur sa faim en découvrant la nouvelle MC-12, un jeune designer anglais, Matt Williams, s’est fendu de sa propre version du coupé.

Mc laren'

Certes,ce genre d’exercice est purement gratuit mais nos aimons la fraîcheur et l’agressivité des ces dessins face à des modèles produits nettement plus consensuels.

Mc laren''