Prise en main Jeep Wrangler 4xe : comment tenter de concilier écologie et SUV

Comme tous les autres constructeurs, Jeep électrifie sa gamme. Le Wrangler 4xe est donc devenu un hybride plug in. Il utilise deux moteurs électriques et un moteur essence de 2 litres associé à une boîte automatique 8 rapports. Puissant et compétent, il se joue des obstacles et roule en mode électrique en ville. La sortie de cette nouveauté marque l’arrêt de la commercialisation des versions propulsées uniquement par un moteur thermique en Europe. Jeep s’est fixé pour objectif de vendre pas moins de 70% de véhicules électrifiés en 2025 et… verdir ainsi son image.

1

Puissance en hausse…

La combinaison du moteur deux litres quatre cylindres turbo avec deux moteurs électriques offre pas moins de… 380 ch et 637 Nm de couple ! La boîte est automatique, à huit rapports. L’autonomie en mode électrique peut atteindre 50 km. Ce Wrangler passe de 0 à 100 km/h en 6,4 sec seulement ! Une vraie sportive avec des capacités de franchissement hors pair. La recharge complète de la batterie est inférieure à trois heures, avec charge de 7,4 kWh. Afin de rester dans le coup, toute une panoplie de nouveaux services connectés sont également disponibles. L’écran central est facile d’utilisation.

2

Et équipements revus !

Extérieurement, deux nouvelles teintes sont disponibles, le Velocity Metallic Clear Coat et le Silver Zynith Metallic Clear Coat. Dans les deux cas, un hard top démontable est disponible en couleur carrosserie ou contrastant en noir, avec une nouveauté : le toit ouvrant souple, au-dessus des passagers avant. Baptisé « Sunrider Flip », il s’ajoute aux autres possibilités : toit rigide en trois parties, toit souple, capote électrique souple ou rien du tout ! La marque annonce en outre le montage d’un nouveau pare-brise utilisant une technologie comparable à celle des écrans de smartphone et appelée « Corning Gorilla Glass » qui est censé être à la fois plus léger et plus résistant. Le 4xe bénéficie également d’améliorations d’équipements et de nouveaux dispositifs d’aides à la conduite :  aide au freinage,  régulateur de vitesse adaptatif permettant d’aller jusqu’à l’arrêt complet, du passage automatique des feux de route aux feux de croisement, en passant par la détection d’angles morts, l’assistance au parking avant et arrière ou encore la détection de piétons à l’arrière lors de manœuvres.

3

Au volant

Un Wrangler, c’est un peu comme un vieux jeans… on s’y retrouve toujours bien et avec plaisir. Il évolue en permanence tout en restant lui-même, unique et authentique. Au fil des générations il a su s’adapter, évoluer et se civiliser. Certes, la position de conduite est assez unique, les vitres sont de taille réduite mais ce n’est pas inconfortable, au contraire. A son volant, aucune peur de prendre des chemins de traverse en sachant qu’il conservera un minimum de confort. Sur route, il est égal à lui-même, avec un peu de flou dans la direction, un peu de roulis… mais qui reste contenu. Bien évidemment, ces sensations seront toujours différentes en fonction de la monte pneumatique.

4

L’important est de trouver un compromis entre efficacité sur route et hors-piste et c’était bien le cas avec le véhicule que nous avons pu prendre en main. La puissance est bien présente et facile à utiliser.  Les accélérations, d’un excellent niveau, sont mêmes surprenantes. L’hybridation en a presque fait une sportive ! Le châssis bénéficie d’une barre antiroulis électronique sur l’essieu avant (de marque Dana, tout comme l’arrière), de blocages de différentiels Tru-Lok et d’un différentiel à glissement limité Trac-Lok. La disponibilité instantanée du couple et les performances rendent ce champion du tout-terrain encore plus fun. C’est en tout-terrain que la technologie 4xe fait passer le Wrangler hybride rechargeable au niveau supérieur, en offrant quatre roues motrices en mode tout-électrique.

5

Les modes E Selec permettent au conducteur d’adapter la propulsion de la Jeep Wrangler 4xe au voyage : Hybride, Électrique et eSave, qui conserve la charge du pack batterie pour une utilisation ultérieure. Le 4xe c’est un achat plaisir mais finalement raisonnable… rassurant autant par ses capacités de franchissement que ses dispositifs de sécurité tandis que son côté « zéro émission » le rend compatible avec la ville. Les qualités traditionnelles du Wrangler sont toujours bien là, l’hybridation augmente sa polyvalence au quotidien. (Texte : Dimitri Urbain, Photos : Stellantis et Pierre Fontignies)

6

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s