MIMO : et si c’était la renaissance des salons automobiles ?

1
Dallara s’exposait à Milan dans une teinte osée, au milieu des marques les plus prestigieuses.

MIMO est l’abrégé de « Milano-Monza Motorshow». L’évènement s’est tenu entre le 10 et le 13 juin, avec, d’une part, des voitures exposées dans le centre de Milan, tout autour du Duomo, ainsi que des démonstrations, à quelques kilomètres de là, sur l’autodrome de Monza.

2
Première sortie officielle pour la Bugatti Chiron Super Sport. Au menu, un W16 de 8.0l, 4 turbos et 1600 ch!

Salon à ciel ouvert

C’est l’une des caractéristiques majeures du MIMO depuis plusieurs années: présenter une vitrine de la mobilité actuelle et de demain en extérieur. Ici, ne vous attendez pas à découvrir toute la gamme Renault ou Opel… Seuls les modèles les plus emblématiques du moment étaient exposés, comme l’Arkana ou le Mokka. Du 10 au 13 juin, il était donc possible de se promener en rue et de découvrir plus de 60 modèles.

3
Première apparition plublique également de la Bolide, aux côtés des Chiron Pur Sport et Sport ! Quatre Bugatti ensemble, ce n’est pas tous les jours qu’il est possible de voir ça…

Les voitures présentées étaient toutes munies d’un QR code permettant de découvrir les caractéristiques techniques des véhicules, télécharger des photos et des vidéos ainsi que des liens afin d’entrer en contact avec les constructeurs. Le tout en complément des images et vidéos disponibles sur le site de la manifestation, afin de toucher encore plus de monde. Soixante-quatre marques de voitures et de motos ont participé à ce salon, exposant plus de cent trente véhicules dans les rues de Milan. De plus, une bonne septantaine de véhicules hybrides et électriques étaient présentées à deux pas du Castello Sforzesco.

4
Première sortie également pour la McLaren Artura, dans cette teinte qui claque bien au soleil.

Accessible gratuitement, ce salon a permis de respecter les dispositions sanitaires tout en offrant à un maximum de visiteurs la possibilité d’approcher des véhicules souvent hors normes et très récents. En l’absence de salons classiques, c’était là l’occasion d’approcher pour la première fois les nouvelles Peugeot 308 et autres DS 9, par exemple. Au milieu des Bugatti, Pagani ou autres Bentley et Aston Martin!

5
Pambufetti Automobili présentait ce prototype PJ01 à Milan. D’après son constructeur, elle s’inspire de la F1 actuelle et devrait offrir des sensations du même ordre à son pilote. Moteur 10 cylindres, carrosserie carbone et rapport poids-puissance de 15 kg/ Ch. Lancé depuis 2017, il est prévu que ce projet débouche sur une production de 25 exemplaires, tous taillés pour satisfaire leur propriétaire.

Les voitures de luxe et de hautes performances s’exposaient sans complexe et sans panneau affichant bien largement leur taux d’émission de CO2. Nul doute que ce concept séduise les constructeurs car le coût et la logistique nécessaires sont bien moindres que pour une exposition comme Genève, Paris ou Francfort. Reste le problème de la météo, ce type de manifestation convenant beaucoup mieux à l’Italie ou l’Espagne qu’à la Belgique ou l’Allemagne !

6
Lamborghini exposait cette Huracan Evo Spider dans un magnifique jaune, aux côtés d’un Urus.

Emotions garanties !

Les Italiens sont de grands amateurs d’automobile et donc il fallait que ce salon ait aussi une dimension « passion » très importante. C’est sur le circuit de Monza que l’action se trouvait: Dallara, Ferrari, Porsche, Pagani, McLaren, Lamborghini… Il y avait aussi des voitures de la collection Martini appartenant à la Fondation Macaluso, sans oublier les quelques cent cinquante supercars venues de toute l’Italie pour participer à la Supercar Night Parade! (Texte & photos de notre envoyé spécial en Italie: Dimitri Urbain)

7
Le groupe Stellantis était bien entendu représenté par toutes ses marques dont DS Automobiles qui présentait la DS 9 E-Tense.
Chez Alfa, c’était l’emblématique Giulia GTAm qui était mise en valeur, dans ce superbe Verde Montreal, autre allusion à un modèle de la marque.
Chez Pagani, la Huayra R attirait les regards dans cette livrée métallisée.
Sur le circuit de Monza, des propriétaires de supercars venus de toute l’Italie se sont fait plaisir, malheureusement en l’absence de spectateurs.
Egalement en démonstration à Monza, ces Lancia Martini de compétition.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s